Catégorie Alfresco

Récupérer les sources d'Alfresco pour une révision donnée

Bonjour

Ce nouveau POST sera court.

Je cherchais comment récupérer localement les sources de la dernière version d’Alfresco : la 3.4.a.

Si jusqu’à présent je savais récupérer la dernière version du SVN en cours de développement. Je ne savais pas récupérer uniquement la version de révision qui m’intéressait.

Après quelques recherches sur le net j’ai fini par trouver l’information. Je vous la mets ici à disposition.

Donc, mon problème est d’avoir en local les sources de la dernière version communautaire d’Alfresco la 3.4.a. Tout d’abord, il vous faut trouver le bon numéro de révision. Celui-ci est disponible sur cette page :

http://wiki.alfresco.com/wiki/Alfresco_Community_3.4.a_Release_Notes

En bas de page vous trouverez la révision : numéro 22662.

Soit vous récupérez les sources pour la première fois, lancer la commande suivante :

prompt> svn checkout http://svn.alfresco.com/repos/alfresco-open-mirror/alfresco
    -r 22662

Sinon, si vous avez déjà récupérer les sources et que vous voulez mettre ces sources à jour pour une révision donnée, lancer la commande suivante :

prompt> svn update -r 22662

Pour finir, cette dernière commande est possible même si votre référentiel est dans une version supérieure (dans le futur par rapport à la version recherché). Le système sera automatiquement remis d’équerre avec la révision demandée.

J’espère que cette information vous rendra service.

Voilà pour aujourd’hui, à bientôt.

Roadmap d'Alfresco pour 2010 et 2011 en français

Dernièrement pour les besoins d’un projet j’ai du traduire la RoadMap d’Alfresco disponible sur la wiki à l’adresse suivante : http://wiki.alfresco.com/wiki/2010_Roadmap.

La traduction ne commence qu’à partir de la version 3.4 qui devrait bientôt être disponible.

Bonne lecture.

Lire l’article en entier

Alfresco et le Multi-tenancy

Présentation du Multi-Tenancy

Le Multi-tenancy (MT) est une architecture logicielle, où une seule instance du logiciel alfresco s’exécute sur un serveur, tout en mettant à disposition des organisations clientes multiples (les locataires) des instances indépendantes. Le Multi-tenancy s’oppose avec une architecture multi-instance, où des logiciels distincts (ou matériels) sont mis en place pour les organisations de clients différents. Avec une architecture multi-tenancy, l’application est conçu pour partitionner ses données et sa configuration, de sorte que chaque organisation cliente travaille avec une instance de l’application virtuelle personnalisée et indépendante.

Alfresco peut être configuré comme une instance unique dans un environnement multi-client. Cela permet à plusieurs clients indépendants d’être hébergés sur une instance installé sur un serveur. L’instance de base d’Alfresco est alors partitionné logiquement de telle manière qu’elle apparaisse pour chaque client comme instance unique.

Lire l’article en entier

Alfresco et Google Docs

La nouveauté à venir dans la future version alfresco3.3g. Le « G » signifie : Google Docs.

En effet, la dernière version officielle d’Alfresco Communitiy comporte une nouvelle fonctionnalité à partir de share permettant de modifier ces fichiers Bureautique (MSoffice et openoffice.org) directement via google docs.

Cela vous permettra d’effectuer des modifications de documents de n’importe quel poste, quelques soient l’OS et les logiciels bureautique disponibles.

Table des matières

1. Google Docs

2. Alfresco et Google Docs

2.1  Utilisation de Google Docs à la création de document

2.2  Utilisation de Google Docs pour les documents importés

2.3  Configuration de la fonction d’édition dans Google Docs

Lire l’article en entier

Alfresco dans Linux Pratique

Bonjour

Un petit post pour parler d’un article paru dans le Linux pratique de mars-avril 2010 (http://www.linux-pratique.com/).

Linux Pratique N 58

Linux Pratique N 58

Pour l’occasion Linux Pratique à créer une rubrique : « Solutions Professionelles ».

Je vous cite l’introduction de l’article :

« Un projet industriel au sens large (informatique, produit d’assurance, produit banquaire) nécessité la mise en oeuvre de nombreuses expertises. Celles-ci partent d’un besoin exprimé et cet article se propose de discuter de la problématique ardue de la gestion de la documentation dans un projet »

 

linux_pratique article alfresco

linux_pratique article alfresco

L’article pose le postulat d’un besoin pour une société dans l’industrie du logiciel de gérer sa documentation au travers du processus de conception du « chargé de clientèle » jusqu’au « chargé de qualité » en passant par la production et le développement.

Le besoin ressenti étant la mise en place d’une solution collaborative autour de la documentation. L’auteur (p-e-g ?) ayant l’expérience des technologies MOSS (Microsoft Office Sharepoint Server) et Alfresco propose d’appréhender les avantages/inconvénient de ces 2 solutions.

Ne pas oublier que nous sommes dans une revue défendant le libre et l’open-source, excellente au demeurant pour la découverte du monde linux pour tout type de profil utilisateur.

L’article commence par présenter MOSS dans ces grands principes et notamment une étude de prix (estimation) pour une structure de 10 personnes. Choses que je ne peux pas juger n’ayant aucune idée de la tarification de MOSS. L’approche, et les arguments sont honnêtes et pertinents.

Puis vient la présentation d’Alfresco, avec la présentation de sa double licence sur le modèle de REDHAT et MySql. Je ferais juste une remarque de l’auteur qui sous-entend que seule la version entreprise support les bases de données commerciale. Cette affirmation demande une confirmation, il me semble que la version communautaire peut se connecter sur Oracle ou SqlServer.

Le reste de l’article que je vous laisse découvrir présente la mise en place  de groupe et d’utilisateur dans l’interface share d’Alfresco. Vous y découvrirez aussi la mise en place de l’intégration de MSOffice dans Alfresco à partir du protocole SharePoint mise au point par Alfresco. Ainsi que le versionning, l’édition par check-in check-out permettant de faciliter le travail collaboratif.

La conclusion est plutôt surprenante vis à vis de la solution ouverte Openoffice.org. Nous ne pourrons qu’être désolé que l’éditeur ne fasse pas d’effort vis à vis de openoffice.org pour offrir une solution équivalente de sharepoint. Je sais qu’il existe des projets en cours du coté de la communauté, mais aujourd’hui aucun n’a aboutie.

En conclusion, l’article fait de la lumière sur un projet vraiment très intéressant pour les entreprises et notamment les PME. Alfresco leur permet en effet d’accéder à des processus d’entreprise qui il n’y a pas si longtemps n’étaient disponible que pour les « Grand comptes ». Encore faut-il que les PME soit au courant de ces projets opensource et libre existent.

Alfresco et PostGreSQL

Bonjour

Comme promis voici mon nouveau POST pour vous expliquer la marche à suivre pour utiliser PostgreSQL à la place de Mysql comme base de données sur Alfresco.

Quelques préliminaires

Tout mes tests ont été effectués sur une linux Mandriva 2009.1, avec la dernière version d’Alfresco la 3.2r2 disponible depuis le 23 novembre 2009. La version de PostgreSQL est la 8.3.

Tout d’abord, depuis la version 3.2x Alfresco utilise pas defaut Mysql, d’ailleurs lors de l’installation une interface d’aide à la création de la base de données est proposée.

[[Image]]

Remarque : L’installeur graphique sous linux pose des problèmes, notamment le paramétrage de la base de données Mysql, ainsi que la localisation d’openoffice.org.

Il est préférable d’exécuter l’installeur en ligne de commande.

prompt> ./Alfresco-Community-3.2r2-Linux-x86-Install -mode console

Voir l’installation en suivant le post suivant : installation_Alfresco.

Pour finir ces préliminaires, je tiens à signaler que l’avenir de Mysql pour l’instant n’est pas très rose. L’Europe fait tout ce qu’elle peut auprès d’ORACLE pour permettre la libération du projet dans le cadre du rapprochement ORACLE/SUN, mais cela ne va pas être facile. Donc en attendant, je pense que faire le choix de PostGreSQL est certainement une bonne initiative de pérennité (espérons qu’Alfresco reprendra sa copie pour réintégrer PostgreSQL dans son projet) .

Bien sur, je laisse les spécialistes dire tout le bien du projet PostgreSQL qui n’a rien à envier au projet Mysql, voir même plutôt le contraire.

Lire l’article en entier

Les règles métier sous Alfresco

Utilisation des règles « métier » sous Alfresco

Alfresco utilise la technologie AOP (Aspect Oriented Programming – Programmation orientée objet) comme framework de développement. Cela permet de modifier le comportement de l’application serveur sans toucher aux codes de l’application. Les règles « métier » profitent de cette technologies et nous permettent de modifier le comportement du serveur sans programmation.

Gestion des règles

Gestion des règles

Lire l’article en entier

Nouvelle version d'alfresco community

Depuis le 20 novembre une nouvelle version de l’Alfresco Community est disponible.

Celle-ci porte le non de Alfresco-Community-v3.2r2 (noter bien le petit 2 ajouté derrière le r).

Les nouveauté de cette version sont les suivantes :

  • Mise en place de l’implémentation de la version CMIS 1.0 draft4 (Content Management Interoperability Services, service de gestion de contenu interopérable), avec appelle aux testeurs sur cette nouvelle implémentation (je ferais plus tard un post sur CMIS). La version précédente la 3.2r supportait la version 0.61. CMIS est disponible à l’adresse suivante : http://<host>:<port>/alfresco/service/cmis/index.html
  • Correction et amélioration sur le RM (Record Management) DOD5015.2 pour la création de site de gestion des archives de document en version US (gestion au travers de l’interface Share).

Autres améliorations :

  1. AVM DAO Refactor, remplacement d’Hibernate avec iBatis (sans modification de l’API AVM et de la configuration),
  2. Amélioration de l’extracteur de mail IMAP, configuration de propriétés d’extraction du message e-mail,
  3. Studio Web n’est plus installé par défaut,
  4. Pour plus de sécurité, vous devez spécifier un mot de passe administrateur valide,
  5. Options d’exportation
    • La possibilité d’exclure une liste d’aspects et / ou d’associations enfants,
    • La possibilité de maintenir la structure des dossier et les noms de fichiers dans une exportation ACP.
  6. Améliorations de javascript pour les autorisations RM,
  7. améliorations extensions de Share : Configuration possible d’action sur les documents de la librairie
    http://wiki.alfresco.com/wiki/Custom_Document_Library_Action#Configuration_.28V3.2_onwards.29
  8. Diverses améliorations et mises à jour du projet mobile incluant
    • Le support de sites favoris,
    • Le support de l’URL de base /mobile,
    • Suppression des liens inactifs,
    • Résolution des problèmes de nommage de site.

Cliquer ici pour accéder à la page de téléchargement d’Alfesco Community v3.2r2

Installation d'Alfresco 3.2r sur linux

Nous allons d’écrire ici les étapes à suivre nécessaire à la mise en place d’Alfresco 3.2r de base.
Pour ceux qui ne le saurait pas Alfresco est une solution open-source pour la mise en place d’un ECM (Entreprise Content Management)  ou d’une GED (Gestion Emectronique de Document).
Nous partons du principe que linux est installé correctement.
Nos tests ont été effectués sur une mandriva 2009.1, une ubuntu desktop 9.04 et une ubuntu serveur 9.10

Sommaire

  1. Préinstallation
  2. Installation d’Alfresco
  3. Connexion de la base de données
  4. Lancement d’Alfresco
  5. Utilisation d’Alfresco

Lire l’article en entier