Alfresco – Libreoffice – SharePoint – Linux

Jamais je n'aurais cru faire du SharePoint sous linux et en plus avec LibreOffice.
 
Tout récemment à été posté dans les extensions de LibreOffice ce projet :
LPSP pour Libreoffice Pour SharePoint (LibreOffice extension providing connection to SharePoint).
Nous devons se projet à Miklos Vajna alias vmiklos, sous la licence GPL.
Celui-ci est parti du projet OPAL (OPenoffice ALfresco) fourni par la société StarXpert :
http://blog.starxpert.fr/?p=877
 
Contrairement à une extension développé il y a quelques années par une personne de chez SUN, non libre. L'extension LPSP n'est pas spécifique à Alfresco. Je suppose que cette extension fonctionne pour tous les projets utilisant une implémentation de SharePoint. Ce qui doit permettre à toute personne sur Windows d'accéder à un vrai SharePoint à partir de LibreOffice. Je n'ai pas de SharePoint à disposition pour faire le test.
 
Pour l'instant à ma connaissance, seul l'ECM Alfresco supporte se protocole en dehors de Microsoft.
Pour rappel : C'est suite à une décision de justice de la Commission Européenne pour antitrust que Microsoft a publié son protocole Sharepoint :
 
J'attendais depuis longtemps quelque chose de simple et de libre pour pouvoir accéder à mes documents sur alfresco à partir de libreoffice et cela quelques soient le système d'exploitation.

Test de l'Extension LSSP

ATTENTION : Ppur éviter des problèmes de droit, le plugin n'est aujourd'hui, plus disponible au téléchargement. Sinon pour information, un développement est aujourd'hui en cours pour permettre à libreoffice de se connecter directement à n'importe quel repository de type documentaire tel qu'Alfresco compatible avec le standard CMIS. Des informations complémentaires seront mises à disposition bientôt sur le site.

Environnement de test

  1. serveur Alfresco Community version 4.0.d sur un serveur linux Mageia, base de données Postgresql 8.4 et une JVM Openjdk.
  2. LibreOffice version 3.4.5 avec un client Linux Mageia version 1

Installation

Commencer par télécharger l'extension au format .oxt à cette adresse :

 
Puis installer cette extension via le menu suivant « outils → Gestionnaire des extensions … » de LibreOffice. Vous accéder à l'interface suivante :
Gestionnaire d'extension
 
Cliquer sur le bouton : « Ajouter » et récupérer le fichier LPSP.oxt.
extension libreoffice sharpoint
 
 
Vous n'avez rien à paramétrer.
Je vous conseille de redémarrer Libreoffice après l'installation.

Fonctionnalités

D'après le site, les fonctionnalités suivantes sont proposées par l'extension :
  1. Création et suppression de document dans l'espace de travail
  2. Lister, supprimer et créer des dossier dans l'espace de travail
  3. Check-out et check-in avec réservation du document jusqu'à sa libération par enregistrement ou abandon

Utilisation

Après redémarrage d'Alfresco nous constatons la venue d'un nouveau menu = « SharePoint ».
Ce menu contient les fonctions suivantes :
menu extension LPSP
 
Quelques soient la fonction choisi, vous devez commencer par vous connectez.

Paramétrage du serveur

Avant toute connexion, il vous faudra paramétrer votre serveur SharePoint. Dans mon cas mon serveur SharePoint est un Alfresco.
REMARQUE : Cette fonction doit être paramétrée sur votre serveur Alfresco. Suivant votre installation cela n'est pas obligatoire.
 
Par défaut, le protocole SharePoint est disponible sur le port : 7070.
 
Une première connexion est disponible dans l'extension à titre de modèle sur un SharePoint.
Pour accéder à la configuration, cliquer sur : « SharePoint → Connexion … »
Vous accédez à l'interface suivante :
connexion interface sharepoint
 
Cliquer sur le bouton « Configure », pour accéder à l'interface suivante :
afficher configuration
 
La deuxième ligne correspond au serveur par défaut SharePoint.
La première correspond à la déclaration de mon serveur Alfresco.
 
Les informations à saisir son les suivantes (elle sont accéssible via le bouton : « Add » ou « Edit » :
  1. Alias : nom du serveur (libre)
  2. SharePoint URL : Point de montage de votre serveur, pour alfresco http://nomserveur:7070/alfresco
  3. jBPM URL : Adresse du serveur de Workflow jBPM (Fonction expérimentale et optionnelle) exemple d'adresse : http://jbpm-serveur:9080/gwt-console-server
  4. Skip toplevel : ???
  5. Checkout document : possibilité de forcer le checkout sur les documents.
  6. Login : Log de l'utilisateur pour la connexion au serveur.

Connexion

La configuration terminer vous pouvez vous connectez à votre serveur.

Vérifiez bien dans le log de démarrage catalina.out de votre Alfresco que vous avez cette ligne :
 2012-02-10 16:40:01,444 INFO [module.vti.VtiServer] [main] Vti server started successfully on port: 7070

À la première connexion donner le mot de passe de l'utilisateur.
Il vous est aussi possible de vous connecter sur un autre compte utilisateur.
Après cette connexion, vous pouvez accéder au document présent dans Les sites sous alfresco SHARE. Pour information, le repository Alfresco n'est pas disponible via SharePoint.
Sur le site de test j'ai 2 sites disponibles.
En tant que Administrateur, j'accède au 2 sites :

 
Par contre si je me log avec l'utilisateur jeanjot, je n'accède qu'à 1 seul site :
connexion jeanjot

Ouvrir et enregistrer

Il est possible à l'ouverture d'un document de désélectionner le verrouillage du document.
Présentation des icônes de la boite de dialogue pour accéder au fichier à distance :
détail icone
 
 
Il vous est possible de filtrer les fichiers en entrée, la liste correspond aux fichiers disponibles sous libreoffice prisent en charge par Alfresco.
Par défaut, dans ma configuration chaque document ouvert via sharepoint seront verrouillés pour les autres utilisateurs.
Lors de l'enregistrement, il me sera demandé si je veux faire une version mineur ou majeur ou enregistrement par écrasement et de remplir une zone commentaire.
Il est aussi possible à tout moment de poser un verrou sur un fichier, notamment dans le cas de la création d'un fichier.
gestion de la version enregistré et commentaires
 
Pour ce qui concerne la sauvegarde, 2 possibilités :
  1. « Save » : enregistre un nouvelle version du document.
  2. « Save as … » : créer un nouveau document si celui-ci n'est pas présent dans alfresco, ou effectue une mise à jour si le document est existant.

Version du document

Il est possible de voir l'état des versions pour un document,via le menu : « SharePoint → Versions … » :
visualisation des versions du document

Bilan

Cette extension répond bien à la demande, elle est compatible quelque soit l'OS et la version de libreoffice (pas testée sur openoffice.org).
Son interface na rien avoir avec celle proposée par Microsoft (mais seulement avec les versions récentes de MSOffice). Mais rien n'empêche de la faire évoluer.
Lors de mes tests quelques situations n'étaient pas très claires comme :
  1. la libération du verrou sur le ficher entre l'intervention à partir d'Alfresco ou de LibreOffice,
  2. La fermeture du fichier.
Si vous enregistrez régulièrement votre fichier, à chaque fois vous générez une nouvelle version.
Encore quelques tests seront nécessaires pour bien maîtriser l'extension.
 
Je tiens à remercier fortement Miklos Vajna pour son travail sur cette extension.
Il reste aussi à faire une traduction de l'interface, peut-être je vais regarder de mon coté ce que je peux faire…
 
 
ATTENTION : Ppur éviter des problèmes de droit, le plugin n'est aujourd'hui, plus disponible au téléchargement. Sinon pour information, un développement est aujourd'hui en cours pour permettre à libreoffice de se connecter directement à n'importe quel repository de type documentaire tel qu'Alfresco compatible avec le standard CMIS. Des informations complémentaires seront mises à disposition bientôt sur le site.

11 commentaires

  1. Désolé pour le retard.
    Juste pour information, A partir de la version 4.0 de libreoffice, il vous sera possible d’accéder directement à un repository Alfresco de façon native (via le proptocole CMIS) et cela sans avoir à utiliser le protocole SharePoint..

    J’espère bientôt écrire un article sur cette fonctionnalité à venir.

  2. CedricN dit :

    Bonjour,
    En effet il s’agit d’un article très intéressant.
    Cependant quasiment 1 an après , le plugin lsps n’est toujours pas disponible (meme si je comprend les problèmes de droits, encore et toujours …) et Libre office n’a pas encore d’outils par défaut.
    Posséderiez vous une copie de l’extension afin de pouvoir faire un peu ‘joujou’ avec ?
    Merci d’avance
    Cédric

  3. JH dit :

    « Des informations complémentaires seront mises à disposition bientôt sur le site.  »
    Bientôt, c’est quand ?

  4. Voir le commentaire précédent.

  5. Exact, voir le ATTENTION en début et en fin de d’Article.

  6. dali dit :

    Le lien de telechargement n’est pas accessible.

  7. Kostas Katsaros dit :

    Hi! (sorry, only english)
    For a number of weeks now I’m trying to find the LPSP extension. Looks like it’s vanished leaving (as far as I know) no kind of trace. Have you heard anything about it?

    K.

  8. Rodrigo dit :

    SharePoint and Alfresco are bound together by a comomn factor both are ECMs Enterprise Content Management systems. Emphasis on Enterprise. But another market SharePoint has been positioning itself strongly for is the SMB market. This creates room for content management systems for SMBs which position themselves as an alternative to SharePoint. The emphasis on this market is not on backend robustness, but solutions that offer feature robustness and ease of setup, while cloaking the backend all SMB needs. You will notice that this niche is getting hotter by the day. Google is positioning itself in its niche with (as part of its overall strategy to give MS a run for tis money), and smaller players Like have also found a firm foothold by virtue of having robust solutions and being an early mover.

  9. webcenter dit :

    Il faut absolument que je teste ça !
    merci pour l’info

  10. Merci pour le retour avec openoffice.org

  11. Asko dit :

    Merci pour l’info

    Fonctionne bien sous OOo 3.3 Linux + Alfresco 3.4d ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.